alarmant


alarmant

alarmant, ante [ alarmɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1766; de alarmer
Qui alarme, est de nature à alarmer. inquiétant. « Ses conversations plus alarmantes que rassurantes » (Rousseau). Nouvelles alarmantes. « D'autres bruits particulièrement alarmants » (Mérimée). Symptôme, état alarmant. préoccupant. ⊗ CONTR. Rassurant.

alarmant, alarmante adjectif Qui est de nature à causer une vive inquiétude ; angoissant : Une nouvelle alarmante.alarmant, alarmante (synonymes) adjectif Qui est de nature à causer une vive inquiétude ; angoissant
Synonymes :
- inquiétant
Contraires :

alarmant, ante
adj. De nature à alarmer. Des rumeurs alarmantes circulaient dans les couloirs.

⇒ALARMANT, ANTE, part. prés. et adj.
I.— Part. prés. de alarmer.
II.— Adj. Qui alarme ou qui est de nature à alarmer, à susciter une vive inquiétude.
A.— [En parlant d'une nouvelle]
1. [Intéressant la vie publ.] :
1. Il court encore d'autres bruits alarmans sur la comète; je ne serai tranquille que lorsque vous m'aurez dit qu'elle passera sans nous faire de mal.
V. DE JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 1, 1811, p. 67.
2. Deux heures avant le dépouillement du scrutin pour la nomination du président, un courrier de commerce, réellement parti de Nantes, lui apportera la nouvelle alarmante que deux négociants de Nantes que je connais bien et qui tiennent en leurs mains une partie de sa fortune, sont sur le point de manquer et aliènent déjà leurs propriétés à leurs amis moyennant des actes de vente antidatés.
STENDHAL, Lucien Leuwen, t. 2, 1836, pp. 78-79.
3. Une quinzaine plus tard, Jacques, accompagné d'un Autrichien, nommé Boehm, revenait de Vienne par le rapide de jour.
Des nouvelles graves, alarmantes, confidentiellement communiquées la veille par Hosmer, l'avaient décidé à interrompre son enquête, et à rentrer précipitamment en Suisse, pour avertir Meynestrel.
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, p. 84.
2. [Intéressant un particulier] :
4. ... le mal va toujours croissant, et je reçois des nouvelles de plus en plus alarmantes. Après un moment de mieux, le voilà retombé : rechutes effrayantes qui me désolent. Je ne sais ce qui est survenu. On me cache son état, ou on croit le faire sous des expressions vagues, où je ne me méprends pas; puis d'autres lettres ne confirment que trop mes craintes.
E. DE GUÉRIN, Lettres, 1839, p. 273.
B.— [En parlant d'une situation, d'un fait]
1. [Intéressant la vie publ.] :
5. Ce fut dans cette alarmante situation, au milieu d'alternatives d'espoir et de désespoir, que se passèrent la journée du 15 décembre et la nuit qui suivit.
J. VERNE, Les Enfants du Capitaine Grant, t. 2, 1868, p. 57.
6. Les journaux annoncent en termes couverts le recul des troupes à Mulhouse. Avant-hier, il semblait que Mulhouse fût repris; ce n'était qu'une pointe hardie, qui sans doute va coûter la vie à mainte famille de la ville. Ce soir les journaux expliquent ce recul; il semble n'avoir rien d'alarmant. Mais on fait prévoir pour un jour très prochain une bataille qui s'annonce formidable.
A. GIDE, Journal, 1914, p. 461.
7. ... à la veille de la déclaration de guerre, en 1870, quand la mobilisation était presque achevée, M. de Norpois (restant dans l'ombre naturellement) avait cru devoir envoyer à ce journal fameux l'éditorial suivant : « L'opinion semble prévaloir dans les cercles autorisés que, depuis hier, dans le milieu de l'après-midi, la situation, sans avoir, bien entendu, un caractère alarmant, pourrait être envisagée comme sérieuse et même, par certains côtés, comme susceptible d'être considérée comme critique... »
M. PROUST, À la recherche du temps perdu, La Fugitive, 1922, pp. 637-638.
2. [Intéressant un particulier] :
8. Notre pauvre frère Eugène est toujours dans un état bien alarmant, sinon pour sa santé, du moins pour sa raison. La guérison sera extrêmement longue. Je ne puis songer à ce déplorable malheur sans rendre grâce au ciel de ce que, puisqu'il nous était réservé, il n'est point arrivé du vivant de ma mère.
V. HUGO, Correspondance, 1823, pp. 363-364.
C.— [En parlant d'un signe : expression d'un visage, symptôme, etc.] :
9. À la suite du soleil venoit une femme qui conduisoit par la main son jeune fils. René fut frappé des traits de cette femme, sur lesquels la nature avoit répandu une expression alarmante de passion et de foiblesse.
F.-R. DE CHATEAUBRIAND, Les Natchez, 1826, p. 180.
10. Aux buffets anglais de l'Exposition. Les femmes, un aspect fantastique dans leur éclat, leur blancheur crue, leurs cheveux fulgurants : des prostituées de l'Apocalypse, quelque chose d'effrayant, d'alarmant, d'inhumain. Des yeux qui jamais ne regardent; un mélange de clowns et de bestiaux; des bêtes splendides et inquiétantes.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, oct. 1867, p. 385.
11. Je viens d'aller consulter mon médecin, car je ne pouvais plus dormir. Il m'a trouvé le pouls rapide, l'œil dilaté, les nerfs vibrants, mais sans aucun symptôme alarmant. Je dois me soumettre aux douches et boire du bromure de potassium.
G. DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 2, Le Horla, 1886, p. 1099.
Rem. 1. Alarmant se trouve parfois dépouillé d'une partie de son contenu sém. et ne possède plus que la valeur d'un superl. péj. de inquiétant (du point de vue de la santé morale) :
12. Ce sanctuaire est d'une laideur alarmante, se dit Durtal, qui s'en fut s'asseoir sur un banc, devant la statue de saint Joseph; à en juger par les quelques sujets sculptés le long des murs, ce monument date du temps de Louis XVI; fichue époque pour une église!
J.-K. HUYSMANS, En route, t. 2, 1895, p. 37.
Rem. 2. Comme adv. corresp. pour le sens à alarmant, on peut citer alarmiquement « d'une manière alarmante ». Création de discours (2 ex.) non attestée ds les dict. et due prob. à la difficulté de former un adv. en -ment sur un adj. terminé par -mant ou -ment (aucun ex. dans la lang. vivante); les formations en -iquement correspondent normalement à des adj. en -ique : dramatique/dramatiquement, tragique/tragiquement, etc., qui ont prob. servi de modèle. Il est possible d'autre part qu'il y ait eu influence de l'angl. alarmingly de même sens :
13. Si les anciennes races anglaises avaient réellement péri depuis un siècle environ en nombre alarmiquement considérable (...), ce ne serait que l'effet accéléré, et par conséquent plus visible, d'un jugement dont l'exécution aurait néanmoins commencé d'abord après la faute.
J. DE MAISTRE, Du Pape, 1819, p. 319, note.
Prononc. :[], fém. [-].
STAT. — Fréq. abs. litt. :191.

alarmant, ante [alaʀmɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. Attesté 1766, probablt antérieur; p. prés. de alarmer.
Qui alarme ou qui est de nature à causer une vive inquiétude.(Nouvelles, discours). || Des bruits alarmants. || Une nouvelle alarmante.
1 Ses conversations, plus alarmantes que rassurantes, tendaient toutes à m'engager à la retraite.
Rousseau, les Confessions, t. III, L, XI, p. 125.
2 Sophie faisait encore circuler d'autres bruits particulièrement alarmants pour les Strélitz.
Mérimée, Hist. du règne de Pierre le Grand, p. 2.
3 Savoir ce que l'on affronte est alarmant, mais l'ignorer est terrible.
Hugo, l'Homme qui rit, I, I, II, I.
(Événements, faits, situations). Qui fait craindre quelque chose, présente du danger. Dangereux. || La situation est très alarmante. Inquiétant, tragique. || Le recul des troupes est alarmant.Son état est alarmant.
(Signes). || Des symptômes, des indices alarmants de crise. Vieilli. || « Une expression alarmante de passion et de faiblesse » (Chateaubriand, René). Inquiétant.
4 Mon manque de mémoire pour ce qui est l'histoire, et n'intéresse pas mon objet, est incroyable, presque alarmant. Je puis lire le même livre d'histoire tous les deux ans, avec le même plaisir.
Stendhal, Journal, 24 sept. 1813, p. 1278.
CONTR. Rassurant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • alarmant — ALARMÁNT, Ă, alarmaţi, te, adj. Care alarmează; neliniştitor, îngrijorător. – Din fr. alarmant. Trimis de ana zecheru, 17.01.2006. Sursa: DEX 98  ALARMÁNT adj. v. îngrijorător. Trimis de siveco, 09.02.2009. Sursa: Sinonime  alarmánt adj …   Dicționar Român

  • alarmant — alarmant, ante (a lar man, man t ) adj. Qui alarme. Situation alarmante. Des bruits alarmants. Dans la plupart des romans, ce ne sont que conversations tendres, que sentiments passionnés, que peintures séduisantes, que situations alarmantes pour… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ALARMANT — ANTE. adj. Qui alarme. Nouvelle alarmante. Situation alarmante …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • alarmant — a|lar|mant Mot Agut Adjectiu invariable …   Diccionari Català-Català

  • ALARMANT, ANTE — adj. Qui alarme. Nouvelle alarmante. Situation alarmante …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • trechalus — alarmant …   Dictionnaire Breton-Français

  • alarmante — ● alarmant, alarmante adjectif Qui est de nature à causer une vive inquiétude ; angoissant : Une nouvelle alarmante. ● alarmant, alarmante (synonymes) adjectif Qui est de nature à causer une vive inquiétude ; angoissant Synonymes : angoissant… …   Encyclopédie Universelle

  • arman — alarmant armant barman charmant désarmant gendarmant karman réarmant …   Dictionnaire des rimes

  • alarmàntan — alarmànt|an prid. 〈odr. tnī〉 1. {{001f}}koji djeluje uzbuđujuće [∼na vijest]; uzbunjujući, uznemirujući 2. {{001f}}koji je krajnje zabrinjavajući, koji je razlog za najveće uznemirenje [∼no stanje bolesti] …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • rassurant — rassurant, ante [ rasyrɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1777; de rassurer ♦ De nature à rassurer, à redonner confiance. Nouvelles rassurantes. Voilà qui est rassurant. « Les conversations, plus alarmantes que rassurantes » (Rousseau). Ambiance rassurante. ⇒… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.